Sections Européennes en France

Echanges sur les sections européennes(Content and Language Integrated Learning)
Tous les CLIL possibles (prioritairement en anglais mais autres LV bienvenues ...suivant demande et implication des membres actifs)

 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rapport de DNL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tely70119
Bavard


Nombre de messages : 13
Localisation : Acad. de Clermont
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: rapport de DNL   Dim 28 Déc 2008 - 23:56

Bonjour à tous,

je profite de ces vacances pour préparer mon rapport pour passer la certification complémentaire de DNL. Mais ceux qui l'ont passé récemment pourraient-ils me donner quelques tuyaux ? En effet, voici ci dessous les instructions officielles qui me semblent assez vagues :

Citation :

Le candidat devra remettre, au moment du dépôt de sa demande d’inscription, un rapport de cinq pages dactylographiées maximum, précisant, d’une part, les titres et diplômes obtenus en France ou à l’étranger, en rapport avec le secteur disciplinaire choisi et l’option éventuelle, et, le cas échéant, la participation à un module complémentaire suivi lors de l’année de formation professionnelle à l’IUFM, et présentant, d’autre part, les expériences d’enseignement, d’ateliers, de stages, d’échanges, de sessions de formation auxquels il a pu participer, de travaux effectués à titre personnel ou professionnel, comprenant un développement commenté de l’une des expériences qui lui paraît la plus significative.

Alors faut-il le rédiger en anglais, français , dans les 2 langues comme j'ai pu le voir sur certains rapports de jury ? Est-ce que l'on peut y mettre un CV ? ou doit-on faire un CV plus détaillé sur les expériences pertinentes ?

Bref, si vous avez des idées ou conseils , je suis preneur.

Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie M.
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Dunkerque
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: rapport de DNL   Lun 29 Déc 2008 - 3:15

bonjour à toi,
comme j'ai été depuis quelques années le prof de DNL (histoire) qui constituait le jury d'habilitation avec mon IPR de langue (allemand en l'occurrence) je peux te faire part de mon expérience sur ce point. Ce rapport préliminaire était en pratique rédigé le plus souvent en français par les candidats, au moins en ce qui concerne la partie purement CV. Il est cependant évident que pour la partie "expérience pédagogique", le recours à la LV est inévitable. ce rapport est lu par le jury avant les entretiens.
Mais je peux aussi te dire que l'élément déterminant dans l'octroi ou non de l'habilitation a toujours été, pour l'IPR et moi, l'entretien, qui lui se déroule exclusivement dans la langue étrangère, que les questions portent sur ton parcours, tes expériences pratiques, ou des questions de fond sur la matière pour laquelle tu demandes l'habilitation. Cependant il ne faut pas commettre l'erreur de certains candidats, qui préparaient à l'avance un exposé dans la LV et le débitaient par coeur... l'IPR de langue veut pouvoir juger de ta capacité à réagir à une question dans la langue. Personnellement nous fournissons au candidat un document historique, sans préparation. Le candidat doit alors à la fois commenter le doc, mais aussi le replacer dans les programmes et dans une progression, expliquez comment il pourrait l'utiliser avec les élèves...
Évidemment je pense que vu le flou des textes, cela dépend aussi bcp du jury... Mais cela peut te donner des pistes...
Je reste à ta disposition pour de plus amples questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tely70119
Bavard


Nombre de messages : 13
Localisation : Acad. de Clermont
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: rapport de DNL   Lun 29 Déc 2008 - 15:35

Bonjour et merci de ta réponse rapide. Cela me donne en effet déjà quelques pistes de réflexion. Donc si je comprend bien, il y a une partie CV et une partie commentaire de texte en LVE de son expérience.

Justement, il me semble que je suis un cas un peu particulier. Je m'explique... Comme beaucoup de candidats je pense, j'ai fait un stage à l'étranger pendant la 2eme année d'IUFM où j'ai pu découvrir un autre système éducatif. J'ai également fait un échange ERASMUS (stage en université) de 3 mois en Angleterre pendant mes études universitaires. Mais ce sur quoi je comptais faire le "commentaire de texte" est mon expérience d'enseignement de 2 ans aux Etats-Unis dans un lycée public américain. La petite difficulté est que j'y ai enseigné une discipline voire deux qui sont autres que ma discipline d'origine.

Penses-tu que ce soit un choix judicieux ? Sur quels points faut-il insister dans ce commentaire?

P.S.: peut-être pourrais-je t'envoyer mon CV en MP plutot que de faire "étalage" sur un forum public ?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phys-chim
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 66
Localisation : (Oullins 69600)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: rapport de DNL   Lun 29 Déc 2008 - 15:58

Bonjour Tely (prénom original Mr. Green)

J'avais commencé à rédiger ma réponse avant ton post de ce matin où tu précises des choses sur ton cursus personnel. Je laisse ma première mouture puisque c'est généraliste.


Tu peux rappeler quelle DNL tu souhaiterais enseigner ?

Je mets aussi mon grain de sel dans cette discussion, il est important pour les candidats d'avoir les "procédures et dadas" des jurys, sachant que c'est très largement différencié ... suivant les académies, suivant les langues, suivant les matières DNL concernées.

Il y a peut-être une certaine uniformisation des procédures en Histoire-Géographie, pour des raisons historiques (antériorité, majorité écrasante de cette DNL) mais c'est beaucoup plus "bigarré" pour les DNL émergentes. En sachant aussi qu'il y a une volonté au niveau institutionnel d'ouvrir des sections euros avec ces DNL émergentes pour avoir une palette moins mono-culturelle qu'actuellement.
Je ne veux pas dire que c'est plus "facile" d'obtenir la certification, mais en tout cas il faut y aller avec une certaine confiance, si on a pris soin de travailler ses points faibles linguistiques et aussi de bien se documenter sur à la fois les textes "créateurs" de référence et dans toute la mesure du possible sur les pratiques adoptées (et là c'est souvent pas très facile pour les DNL émergentes de trouver un "pratiquant" qui plus est qui souhaite communiquer et échanger sur ses expériences).
En sachant aussi que très souvent ni l'IPR de langue ni l'IPR de la matière support de la DNL (s'il est présent) n'a de véritable expérience de cet enseignement. Le seul membre du jury qui sait de quoi il parle c'est le prof de DNL en exercice ... et souvent sa seule expérience ne peut forcément être LA référence.
Donc il faut réfléchir à sa pédagogie, et ne pas hésiter à la défendre.

Je pense que le rapport avec CV et "proposition pédagogique" peut-être rédigée entièrement en français. Rien n'empêche évidemment d'en rédiger une partie en LV, mais le jury peut se douter que le candidat a au moins demandé une relecture ... donc ce texte en soit, n'est pas forcément une indication très fiable du niveau à l'écrit. C'est donc la capacité de reformuler et argumenter sur son contenu à l'oral qui sera important.

Pour le CV, il est sûr que présenter une activité de formation récente (GRETA,IUFM, stage à l'étranger CIEP ou encore mieux Comenius 2 etc ...) est vraiment un plus. A défaut faire figurer un projet pour un futur proche (donc avoir contacté les services correspondants, montrer le dossier au jury ....). Il peut-être utile de faire référence à ses efforts de contacter les collègues de LV de son Etablissement, assister à quelques cours pour s'imprégner de leurs techniques.

Pour les projets de pratique pédagogique, je pense qu'il faut axer l'argumentation sur l'épreuve du BAC, ses modalités, et donc axer la préparation des élèves sur 3 ans pour préparer cette épreuve.
Il faut avoir connaissance du CECRL et ce qu'il demande de modifier et d'adapter dans l'enseignement des LV ... et dire en quoi on va s'efforcer de suivre ces recommandations.
Donc s'appuyer sur les "techniques" des collègues de LV (qui ont du s'inspirer du CECRL) pour donner des pistes à leur utilisation/adaptation pour son propre enseignement.
Ne pas oublier l'aspect européen :donc dire son intention de participer à l'échange du Lycée s'il y en a un, et d'une façon générale veiller à sélectionner des thèmes d'étude dans sa matière en rapport avec l'Europe(pas systématiquement mais dès que l'occasion se présente).

Important aussi si on demande la certification dans le cadre d'un projet en cours, d'insister sur l'importance d'avoir le prof de DNL pour que la section euro existe. D'autant que le Chef d'Etablissement va insister et apporter sa caution à ta candidature dans le dossier de demande d'ouverture (ou de remplacement si la section existe et si le prof de DNL est parti et doit être remplacé).
Si on ne sait pas où on pourra être affecté, préciser qu'on est partant pour un travail d'équipa avec les collègues de LV de la section euro (y arriver dans la pratique ... ce sera probablement une autre histoire).

Parler du site Emilangues et de ce forum .... ne peut pas faire de mal et renforce la perception de ton esprit d'ouverture et de souhait d'échanges pédagogiques.

Bon courage dans ta préparation, je pense que tu n'as pas trop de souci à te faire avec ton bagage et ton expérience. Mais un examen ... ce n'est jamais dans la poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tely70119
Bavard


Nombre de messages : 13
Localisation : Acad. de Clermont
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: rapport de DNL   Lun 29 Déc 2008 - 16:20

phys-chim a écrit:


Tu peux rappeler quelle DNL tu souhaiterais enseigner ?


Voila où se trouve le problème majeur : j'enseigne la technologie. Et je n'ai jamais pu trouver de collègue enseignant cette DNL pour la bonne et simple raison qu'on ne l'enseigne qu'au collège !

Ma motivation (obstination ?) à vouloir passer cette certification complémentaire vient du fait que je trouve dommage de ne pas pouvoir voudrais réinvestir mes connaissances en anglais. Et puis j'ai eu l'occasion de discuter avec mon IPR récemment et il m'a tout simplement incité à la passer quitte à être appelé à faire "complètement autre chose" par la suite !

De plus, au moment de passer le CAPET il y a presque une dizaine d'années maintenant, j'avais longuement hésité entre passer le CAPET Techno (college) et le CAPET Génie Électrique Option Informatique et Telematique. Venant d'un cursus universitaire en informatique, j'aurai préféré passer le second (où j'avais été pris pour la prépa IUFM) mais le nombre de postes (15 sur toute la France contre 350) m'a vite fait pencher pour la techno college ! Résultat des courses : cette discipline n'est plus au concours maintenant et les reconversions en techno explosent !

phys-chim a écrit:


Bon courage dans ta préparation, je pense que tu n'as pas trop de souci à te faire avec ton bagage et ton expérience. Mais un examen ... ce n'est jamais dans la poche.


Merci pour tes encouragements mais effectivement c'est un examen comme un autre. Au passage, je compte également passer le DCL d'ici la fin de l'annee... (maso ?!?!?!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phys-chim
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 66
Localisation : (Oullins 69600)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: rapport de DNL   Lun 29 Déc 2008 - 16:54

tely70119 a écrit:

Au passage, je compte également passer le DCL d'ici la fin de l'annee... (maso ?!?!?!)

Non au contraire ... cela indique ton niveau en LV (il faut obtenir 4 ou 5). Le jury y est sensible car les modalités de passage du DCL sont assez représentatives de l'aspect "utilitaire" de la LV comme langue de communication, ce qui est une des particularités de l'enseignement de la DNL. Certaines parties de l'épreuve DCL ressemblent un peu à l'épreuve spécifique du Bac pour nos élèves. Si tu as pris quelques cours au GRETA pour préparer (?) tu as aussi une indication par les pratiques de tes formateurs, sur les techniques spécifiques à l'enseignement d'une LV dont il faut s'inspirer.

tely a écrit:


Citation :
Tu peux rappeler quelle DNL tu souhaiterais enseigner ?

Voila où se trouve le problème majeur : j'enseigne la technologie. Et je n'ai jamais pu trouver de collègue enseignant cette DNL pour la bonne et simple raison qu'on ne l'enseigne qu'au collège !

Ma motivation (obstination ?) à vouloir passer cette certification complémentaire vient du fait que je trouve dommage de ne pas pouvoir voudrais réinvestir mes connaissances en anglais. Et puis j'ai eu l'occasion de discuter avec mon IPR récemment et il m'a tout simplement incité à la passer quitte à être appelé à faire "complètement autre chose" par la suite !

Je précise que les suggestions que je fais n'ont pas prétention d'être les plus pertinentes, chacun mène sa barque selon ses choix, l'idée est seulement de croiser les points de vue.

Oui je me rappelle à présent tes premiers messages. Il faudrait quand même demander à ton IPR (et il peut contacter s'il se remue un peu, les IPR de SI ou de Physique-Chimie) comment il verrait les choses.
Tu ne pourras valider tes compétences et ta certification (si tu l'obtiens) que dans une matière existante au Lycée. Mais je ne sais pas si on peut t'affecter en Lycée dans cette matière (ton poste "normal" en langue française) sans le CAPES ou CAPET correspondant.
Donc cela s'inscrirait plutôt sur une situation hybride : tu gardes ton poste en techno collège ... et tu vas enseigner ta DNL dans un Lycée (à priori une heure par semaine sur chaque niveau, soit 3 h).

En sachant que la certification dans la DNL d'une matière est théoriquement subordonnée à ce que tu ayes la qualification, et une expérience de l'enseignement de la matière support de la DNL (mais là ... tu as une expérience aux USA, ce qui peut faire l'affaire)
Moi je demanderai RDV à l'IPR (qui est au courant de ta situation) et je lui demanderai de préciser et clarifier comment cela pourrait se goupiller pour toi. Pas un discours trop général mais une procédure pour faire avancer les choses (avec ce qui est ou pas possible administrativement ... et si possible par écrit). L'enjeu étant que si toi, tu fais l'effort de remplir les conditions demandées tu puisses obtenir à terme ce que tu souhaites et pas un refus (du genre "incompatible avec l'article 153-22 bis de 2004 amendé en 2006 par la circulaire G-F687 ")

Je crois aussi que tu devrais choisir ta DNL rapidement (SI ou Physique-Chimie ? ou ?) pour passer devant le bon jury à qui tu expliqueras ta situation et les "conseils" de ton IPR. Renseigne toi sur ce qui existe dans les Lycées de ton Académie actuellement, et s'il y a des projets d'ouverture.

Si tu es susceptible d'une affectation double ( techno en collège + DNL en Lycée), il faut que tu assumes suivant l'endroit où cela sera possible (déménagement ? déplacement régulier ? - temps - frais de transport- ? et voir si tu aurais accès aux primes et indemnités ???) bref .... rien de très simple ... sauf miracle. What the fuck ?!?

Evidemment tu peux aussi continuer à enseigner la DNL au niveau de ton collège .... mais plutôt là encore obtenir la certification en Physique-Chimie ou SI (ce qui te laisserait une perspective ultérieure de passer en Lycée). Sachant que normalement en collège on doit initier à la DNL qu'ils sont susceptibles d'intégrer dans un des Lycées du bassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurianne
Bavard


Nombre de messages : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: rapport de DNL   Sam 3 Jan 2009 - 21:26

bonjour à tous.
Je suis également en train de préparer mon rapport. Lorsque j'avais passé l'épreuve en 2007, je l'avais entièrement rédigé en français, rien ne précisant qu'il faille le faire dans sa dnl. En revanche j'ai passé mon entretien entièrement en langue. Donc faire mon dossier en français n'était pas un problème à Lille, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phys-chim
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 66
Localisation : (Oullins 69600)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: rapport de DNL   Dim 4 Jan 2009 - 0:12

Bonjour Laurianne et à tous,

Merci pour cette info, il serait intéressant de croiser avec ce qui est demandé concernant ce rapport dans les autres académies (ou fortement suggéré ?), il n'y a rien en effet qui précise qu'une partie doive être rédigé en LV mais des particularismes peuvent émerger de-ci de-là ... mieux vaut alors le savoir. (avec en plus peut-être des pratiques dépendant de la LV ?)

Il semble y avoir une pépinière de collègues postulant à la certification complémentaire dans l'Académie de Lille, avez-vous des infos sur les "postes" qui pourraient être disponibles (soit dans des sections euros déjà existantes, soit parce que des ouvertures sont en gestation) ?
Laurianne je crois me rappeler, travaille en allemand et espagnol ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin2
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 609
Age : 66
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: rapport de DNL   Dim 4 Jan 2009 - 0:25

Pour une meilleure compréhension des interventions des uns et des autres, je suggérerai que chacun indique (par exemple dans sa signature) dans quelle LV il travaille et la DNL, cela facilite la compréhension des messages (rien d'obligatoire bien sûr) ... et ceux qui le souhaitent peuvent préciser l'Etablissement et/ou l'Académie. flower

La signature se crée dans son Profil : elle s'ajoute automatiquement en bas des messages (sans rien faire de plus que valider son message)

_________________
A votre service pour un forum le plus agréable possible
N'oubliez pas : CLIL Content and Language Integrated Learning
exit DNL : nous enseignons la LV en plus de notre matière
Administrateur2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline.prevot
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 126
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Rapport   Jeu 8 Jan 2009 - 2:31

Orléans - Tours
Le rapport écrit que j'ai présenté était demandé tout en français, la présentation à l'oral, je l'ai faite en anglais sur 10 minutes, puis questions - réponses en anglais (durée équivalente en gros il me semble - mais le contenu varie suivant les vécus des candidats) puis la fin de l'entretien s'est effectuée en français.
La spontanéité me semble importante, les questions sont parties dans différentes directions : expériences, stages dans le pays, projet d'ouverture de la section, travail en équipe...Comment on voit notre enseignement de DNL ... Je suppose que le niveau de langue est évalué au cours de cette partie non préparée.
Le jury : un IPR d'anglais, un professeur d'anglais à l'Université, un IPR de SVT, un prof de DNL.
Je crois savoir que dans certaines académies, le trop plein de demandes fait que les certifications ne sont accordées que si la section existe ou doit se créer dans l'établissement du candidat.
Bon courage
Caroline Prevot
Prof de DNL anglais - SVT
Lycée Pothier
Orléans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rapport de DNL   

Revenir en haut Aller en bas
 
rapport de DNL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle rapport de tension à appliquer en tension contiue et en alternative en HT
» Petite Aide pour mon rapport de Stage de 3ème
» Le rapport Cometa: les ovnis et la défense à quoi doit-on se préparer?
» engrenage (rapport de transmission )
» Eco-conduite et rapport de vitesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sections Européennes en France :: Informations générales :: Généralités sur les CLIL dans les sections euros-
Sauter vers: