Sections Européennes en France

Echanges sur les sections européennes(Content and Language Integrated Learning)
Tous les CLIL possibles (prioritairement en anglais mais autres LV bienvenues ...suivant demande et implication des membres actifs)

 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DNL génie énergétique - génie élec en vue de la réforme des STI

Aller en bas 
AuteurMessage
dcac
Bavard


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: DNL génie énergétique - génie élec en vue de la réforme des STI   Dim 25 Juil 2010 - 21:01

BJR, je cherche des collégues préparant la certification complémentaire en anglais en STI, dans le cadre de la réforme des STI imposant une heure de techno enseignée en anglais. Certes, l'heure est partagée avec un enseignant de LV mais un inspecteur de l'ac-nancy-metz a dit qu'il était préférable que l'enseignant technique soit titulaire de cette certification.
Merci de votre contribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phys-chim
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 67
Localisation : (Oullins 69600)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: DNL génie énergétique - génie élec en vue de la réforme des STI   Mar 27 Juil 2010 - 1:11

La réforme" imposant une heure de techno enseignée en anglais" dis-tu.
Donc cela deviendrait une compétence que tout enseignant de STI (volontaire ou pas) devrait assumer ?
Quelles sont les réactions ? enthousiasme généralisé ? on traine plutôt des pieds ?
Et si l'enseignant a fait allemand ou espagnol ?

Je crains que ce genre d'initiative concocté dans les bureaux du ministère ne soit contre-productif. pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dcac
Bavard


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: réforme STI   Mar 27 Juil 2010 - 19:28

pour l'instant, on navigue dans le brouillard. Des enseignants du technique volontaires au CLIL, cela ne court pas les rues. A suivre....Moi, je préfère assurer en décrochant la certif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin2
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 609
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: DNL génie énergétique - génie élec en vue de la réforme des STI   Jeu 29 Juil 2010 - 17:32

On perçoit bien toute la différence entre une mesure "imposant" quelque chose, et une mise en place progressive, basée sur du volontariat et accompagnée.

L'idée de réaliser un couplage avec un professeur de LV n'est pas mauvaise en soi. Mais cela peut-être délicat ... il faut que les deux se sentent bien dans une telle collaboration et que chacun y trouve sa place.

Ce processus était assez bien géré dans le cadre des sections euros où CLIL et enseignement de la LV se complétaient de façon assez naturelle (le prof de CLIL et celui de LV donnaient leurs cours en responsabilité, sans se chaperonner l'un l'autre, mais en se donnant des conseils et parfois en trouvant des plages d'activité complémentaires). Et cette collaboration allait jusqu'aux jurys communs de l'épreuve spécifique du Bac.
Certes la collaboration" au quotidien" n'existait pas forcément, certains collègues CLIL/LV pouvant s'ignorer (et les matières scientifiques et techniques n'étaient pas toujours les plus propices à un rapprochement). De ce fait souhaiter formaliser une collaboration me parait intéressant et utile ... mais cela suppose du doigté et de la diplomatie ... et surtout des "formations" pour rapprocher les points de vue des co-enseignants.

Mais là on semble s'orienter à marche forcée, vers du CLIL pur et dur mais bicéphale avec le prof de LV qui va devoir trouver sa place au regard d'une matière de CLIL qui peut lui être totalement étrangère.
Et même si je suis fermement convaincu que la pratique actionnelle de la LV est particulièrement pertinente dans le domaine des sciences et techniques, vouloir faire un forcing en sortant du cadre des sections euros en imposant un mariage forcé dans l'enseignement de la matière du CLIL, me fait craindre des dérives et des effets contre-productifs.

Mais cela ne déroge pas avec l'esprit de la réforme ... faire des choses à la va-vite et sans s'en donner réellement les moyens , aussi bien en matière horaire (on prélève l'horaire sur celui de la matière support du CLIL) qu'humains (on pense induire de la collaboration sui generis, sans efforts réels de formation du duo de professeurs impliqués). bounce

Les collègues les plus impliqués dans le fonctionnement du forum ont formalisé ce qui est considéré comme des "bonnes pratiques" dans le cahier de doléances accessible ici :

http://section-euro.forumactif.com/cahier-de-doleances-version-complete-utilisation-f100/version-complete-mise-en-ligne-t549.htm

Si la pratique du CLIL complétement en dehors d'une section euro venait à se développer, il y aurait probablement matière - sous une forme ou sous une autre - à procéder à une actualisation relative à cette nouvelle problématique.

_________________
A votre service pour un forum le plus agréable possible
N'oubliez pas : CLIL Content and Language Integrated Learning
exit DNL : nous enseignons la LV en plus de notre matière
Administrateur2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dcac
Bavard


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: généralisation du CLIL   Jeu 29 Juil 2010 - 20:15

le CLIL va se généraliser, en tout cas c'est ce que veulent les inspecteurs, mais peu de profs du technique, dans mon entourage, sont prêts à relever le défi. La plupart sont "anglophobe", comme beaucoup de gaulois. Je suis d'accord avec toi, cela risque de produire du "baragouinage linguistique" si ce n'est pas suffisament encadré.

Dans mon cas, l'objectif est de permettre à mes étudiants (BTS) d'intégrer plus facilement des entreprises ouvertes vers le marché européen. (certains se sont vus refuser de bons jobs, ayant un niveau ridicule en anglais)

Pour l'instant, j'ai tout mon emploi du temps en BTS, qu'en est il du CLIL en BTS ? As tu des infos ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phys-chim
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 67
Localisation : (Oullins 69600)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: DNL génie énergétique - génie élec en vue de la réforme des STI   Dim 1 Aoû 2010 - 16:37

La majorité des inscrits sur la liste sont partie prenante des sections européennes en lycée. Il y a quelques collègues qui enseignent en collège.
Pour le post-bac ... il n'y a pas foule (du moins pour l'instant clown ).
A n'en pas douter si l'un ou l'autre d'entre nous a des infos ... cela sera transmis (mais ne pas s'attendre à un trafic intense pendant le mois d'août).

Comme tu le soulignes, les élèves des séries scientifiques et technologiques ont de plus en plus besoin d'un bagage linguistique solide pour leur avenir professionnel.
Et ils seront d'autant plus concerné avec à la clé un investissement plus efficace dans leurs apprentissages, si la langue aborde les domaines qui les motivent.
Donc le CLIL qu'il soit en génie climatique, en robotique, en bio technologie etc ... c'est effectivement à développer.

Dans le secondaire, il existe les sections européennes, comme signalé elles permettent d'avoir un cadre déjà rodé -même s'il est perfectible - pour qu'un enseignement de LV de qualité puisse être proposé, la "collaboration" entre prof de CLIL et prof de LV étant dans l'esprit des textes fondateurs.
On ne voudrait cependant pas que du CLIL "new look" vienne mettre cela par terre sur fond d'économie horaire. (ce que la réforme et les orientations "à l'économie" nous font craindre)

Pour le supérieur, cela se pose probablement en d'autres termes, le niveau dans les spécialités abordées étant largement plus pointu. Ce qui d'ailleurs AMHA crée un fossé peut-être plus large avec les collègues enseignant la LV (sauf à leur demander à eux une formation dans la matière support du CLIL). Donc cela ne peut pas s'improviser de se partager (ou de co-intervenir en tandem dans) des heures de CLIL.

Tu te trouves dans une démarche personnelle "d'anticipation" pour parfaire ta formation en LV, mais je pense que tu seras amené inévitablement à aborder ces problèmes lorsque cela démarrera dans ton établissement. Donc cela annonce la pertinence d'une concertation tri-partite entre toi, un collègue de LV et le chef d'Etablissement qui lui-même doit être sensibilisé à la problématique.

Pour les collègues "profs du technique" peu concernés .... les impératifs du marché du travail les feront peur-être réfléchir à ce qu'il faut faire évoluer pour que les élèves soient plus compétitifs, une fois leur diplôme en poche. Et il faut souhaiter que les jeunes générations d'enseignants aient déjà intégré cela et qu'ils soient incités à compléter leur formation pour permettre que le CLIL se généralise.
Le nouveau cursus de formation initiale avec la "masterisation" et la "mise dans le bain" en responsabilité complète dès la première année y aideront-ils Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dcac
Bavard


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: CLIL   Mar 3 Aoû 2010 - 20:52

Bonne analyse, mais l'age n'est pas un facteur primordial, la preuve j'ai 42 ans. Non, je crois qu'il faut une politique nationale de sensibilisation et de formation des enseignants du technique.
Bonne fin de vacances,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DNL génie énergétique - génie élec en vue de la réforme des STI   

Revenir en haut Aller en bas
 
DNL génie énergétique - génie élec en vue de la réforme des STI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sections Européennes en France :: Informations générales :: Généralités sur les CLIL dans les sections euros-
Sauter vers: