Sections Européennes en France

Echanges sur les sections européennes(Content and Language Integrated Learning)
Tous les CLIL possibles (prioritairement en anglais mais autres LV bienvenues ...suivant demande et implication des membres actifs)

 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi CLIL et pas EMILE ?

Aller en bas 
AuteurMessage
nickele
Bavard


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Pourquoi CLIL et pas EMILE ?   Mer 16 Fév 2011 - 7:53

Bonjour,

J'ai découvert avec ce forum l'utilisation du sigle CLIL et j'ai cherché sur internet où il serait détaillé (j'ai aussi vu ici la signification du sigle, mais je cherchais plus que ça).
Je suis tombé sur le site http://ec.europa.eu/education/languages/language-teaching/doc236_en.htm qui existe aussi en français (http://ec.europa.eu/education/languages/language-teaching/doc236_fr.htm). La version anglaise parle bien de CLIL, mais la version française évoque EMILE.

J'aimerais donc savoir : est-ce que CLIL est une dénomination officielle de l'EN (je n'ai pas cherché partout, mais je n'ai pas trouvé l'info sur ce forum) ou non ?

Nicolas S.


Dernière édition par nickele le Ven 20 Mai 2011 - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
Bavard


Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi CLIL et pas EMILE ?   Mer 16 Fév 2011 - 23:25

.







Dernière édition par . le Lun 6 Juin 2011 - 0:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phys-chim
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 67
Localisation : (Oullins 69600)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi CLIL et pas EMILE ?   Jeu 17 Fév 2011 - 5:36

Salut Nicolas,

Comme rappelé par Born_2_B_Wild la seule dénomination officielle du MEN c'est DNL .... et nous refusons cet austracisme envers notre enseignement en nous qualifiant de NON LINGUISTES.

La terminologie CLIL est européenne voire mondiale et sa signification est précise, sans ambiguïté, sans possibilité de mauvaise interprétation.
Il y a d'ailleurs un site spécifique : http://www.clilconsortium.jyu.fi/

La position du MEN était censée évoluer, c'est du moins ce qui ressortait d'une entrevue par une délégation de l'APL, et une nouvelle terminologie devait apparraitre et remplacer DNL. Mais on sait que pour le ministère la rupture est une pratique qui demandera au bas mot quelques années Rolling Eyes

EMILE est à la fois une tentative de traduction de CLIL et un vestige réactualisé d'un sigle créé par un ancien groupe d'enseignants qui avait agi au début des années 2000 pour mieux faire connaitre notre spécificité ..... Il s'est retrouvé "adopté" par le site EMILANGUES du fait que quelques uns de ces enseignants ont collaboré à son contenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin2
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 609
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi CLIL et pas EMILE ?   Dim 20 Fév 2011 - 18:53

Le site Emilangues cultive aussi le paradoxe entre la terminologie EMILE/CLIL
voir cette page : http://www.emilangues.education.fr/international/emile-clil-europe

et le fait que le MEN reste toujours un peu dur à la détente .... et conserve sa terminologie DNL (je ne sais pas qui en a été à l'origine, mais je soupçonne des IPR de LV ... voire peut-être un doyen à l'époque où cela a été adopté).

sur Emilangues dans la page consacrée à l'année internationale de la Chimie
http://www.emilangues.education.fr/actualites/2011/ann-e-internationale-de-la-chimie
on peut lire :
Citation :
- Sitographie "Environnement et développement durable"
Un ensemble de portails institutionnels et de sites associatifs qui permettent de travailler sur le thème de l'environnement et du développement durable dans le cadre d'un cours de DNL en anglais, en allemand ou en espagnol.
J'espère que dans le forum il n'en reste quasiment plus de DNL du moins dans les intitulés de sujets récents Thumb down (sinon me le signaler par MP)

_________________
A votre service pour un forum le plus agréable possible
N'oubliez pas : CLIL Content and Language Integrated Learning
exit DNL : nous enseignons la LV en plus de notre matière
Administrateur2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nickele
Bavard


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Merci pour vos réponses   Dim 20 Fév 2011 - 20:19

J'ai pu entendre un collègue prof d'anglais se plaindre gentillement que des profs puissent être en quelque sorte bivalent et enseigner l'anglais alors que lui, on ne le laisserait pas enseigner la physique, par exemple.
En même temps, il est prévu quelque chose de ce genre pour les STL l'année prochaine, si j'ai bien compris : un cours avec à la fois un prof de Ph/Ch et un prof d'anglais, sans que ça ne s'appelle ni CLIL ni DNL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin2
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 609
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi CLIL et pas EMILE ?   Lun 21 Fév 2011 - 2:25

Chacun est bien sûr libre de penser ce qu'il veut de la "bivalence" des professeurs qui participent aux sections européennes.
La règle créée par le MEN était que les professeurs de matières autre que la LV, devaient cumuler leur certification ou leur agrégation dans leur matière d'origine, et une certification complémentaire certifiant leur compétence à enseigner leur matière dans une LV. Cette compétence devait s'exercer dans le cadre d'une section européenne, avec (du moins dans l'esprit et en théorie) une équipe enseignante associant un enseignant de la LV et le professeur de CLIL. Le jury de passage des épreuves du bac est d'ailleurs constitué par un tel tandem. Pour enseigner, le professeur de CLIL devait disposer d'une heure en sus de son horaire matière en français (pratique pas toujours respectée ...)
Rappelons aussi que cette bivalence est purement virtuelle, puisque ne donnant droit à aucune gratification. Le CLIL ne rentrant pas dans les critères d'attribution d'un bonus au niveau salaire. Voir le FIL: http://section-euro.forumactif.com/t93-les-nouveaux-decrets-et-la-remuneration.

Pour conclure sur cet aspect ..... je veux quand même témoigner que j'ai pu participer sans trace d'ostracisme depuis de nombreuses années à la liste Eteachnet, et que j'ai pu intervenir à deux reprises au colloque Cyberlangues pour présenter le CLIL et essayer de tisser des liens avec les collègues enseignant la LV.

Ceci étant dit, on constate une tendance forte du côté ministériel à inviter des collègues à se lancer seul (donc en dehors de l'existence d'une section européenne) dans l'enseignement en LV. Et cela sur leur horaire normal sans moyen supplémentaire. Nous avons exprimé sur ce forum, dans la rédaction du "cahier de doléances", notre point de vue sur de telles pratiques (qui de fait vont dans le sens des restrictions de dotation horaire, et de la politique de rentabilisation de l'éducation nationale)
Voir ce cahier de doléances ici : http://section-euro.forumactif.com/t549-version-complete-mise-en-ligne
Il semble que ce soit du côté des matières techniques que cela se développe (donc l'exemple des séries STL mais pas seulement)

_________________
A votre service pour un forum le plus agréable possible
N'oubliez pas : CLIL Content and Language Integrated Learning
exit DNL : nous enseignons la LV en plus de notre matière
Administrateur2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phys-chim
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 67
Localisation : (Oullins 69600)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi CLIL et pas EMILE ?   Lun 21 Fév 2011 - 2:47

A rajouter à la discussion que l'APLV a :
- publié deux numéros de sa revue "Les langues Modernes" comportant un dossier consacré aux sections européennes et plus particulièrement "Disciplines linguistiques et non linguistiques : l'entente cordiale ?" (que ton collègue d'anglais devrait lire)
voir : http://section-euro.forumactif.com/t427-parution-du-premier-numero-thematique-de-l-aplv-sur-les-sections-euros
On peut encore commander ces numéros sur leur site : http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?rubrique24 (ce sont des parutions de 2009)

- publié sur son site Web, le cahier de doléances élaboré sur le forum.
voir : http://section-euro.forumactif.com/t555-publication-du-cahier-de-doleances-sur-le-site-de-l-aplv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nbg81
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Languedoc Roussillon
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: EMILE adopté dans l'ac de Montpellier   Ven 24 Mai 2013 - 0:47

Salut à tous !
Dans l'académie de Montpellier le terme DNL est bien banni mais par contre nous utilisons le terme EMILE pour "Enseignement de Matières Intégrées en Langue Étrangère".
Nous avons eu une intervention très intéressante de l'IA-IPR d’allemand qui a bien rappelé que l'objectif actuel pour nos élèves n'est pas la maitrise de la langue mais bien la pratique dans les Sections EMILE et que nous avions valeur d’exemple en tant qu'enseignant qui ne maitrisons pas la langue mais nous en servons comme outil (avec des imperfections) pour communiquer.
Nous évaluons aujourd'hui les élèves sur une réponse à une commande, à une tâche, et en 2nd lieu sur la façon d'y répondre avec la qualité de la langue qui passe en second plan.
Il ne s'agit pas du tout de bi-valence et je ne suis en aucun cas linguiste !
A + et bon enseignement en EMILE !!!
NBG

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phys-chim
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 67
Localisation : (Oullins 69600)
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi CLIL et pas EMILE ?   Lun 27 Mai 2013 - 17:17

nbg81 a écrit:

Dans l'académie de Montpellier le terme DNL est bien banni mais par contre nous utilisons le terme EMILE pour "Enseignement de Matières Intégrées en Langue Étrangère".
C'est plutôt positif, et le terme CLIL/EMILE ou EMILE/CLIL est tout à fait pertinent (l'ordre permet de ménager toutes les susceptibilités clown ), le terme international permet surtout de rappeler qu'il s'agit d'une orientation européenne, ne l'oublions pas.
http://clil-cd.ecml.at/
Mais à ce jour, pas de modification annoncée dans la terminologie officielle, ni d'indication que la pratique soit étendue à l'ensemble des académies.

Citation :

Nous avons eu une intervention très intéressante de l'IA-IPR d’allemand qui a bien rappelé que l'objectif actuel pour nos élèves n'est pas la maitrise de la langue mais bien la pratique dans les Sections EMILE et que nous avions valeur d’exemple en tant qu'enseignant qui ne maitrisons pas la langue mais nous en servons comme outil (avec des imperfections) pour communiquer.
Citation :

Il ne s'agit pas du tout de bi-valence et je ne suis en aucun cas linguiste !

Attention, non plus à ne pas tomber dans l'argumentaire officiel, visant à minorer ce que font les enseignants.
Cela a sa logique puisqu'il s'agit de démontrer que quel que soit leur pratique, et leur évolution de carrière, les enseignants du CLIL/EMILE sont exclus d'une reconnaissance de bivalence. La logique sous-jacente étant financière : on ne reconnaitra, ni ne paiera jamais la double compétence. Comme si les enseignants qui s'investissent, qui peaufinent leurs compétences (formations, séjours à l'étranger ...) ne pouvaient jamais avoir une "validation des acquis" ... alors que cela existe dans tous les métiers. A croire que les enseignants en sont génétiquement incapables.
Etre "linguiste patenté" certes, c'est autre chose (nos collègues enseignant la LV acquièrent ces compétences par 5 années d'études supérieures) , mais maîtriser la langue, acquérir un accent correct, si cela peut être largement perfectible en début d'enseignement (juste après la validation de la certification complémentaire) ... nier que cela puisse être atteint ... c'est de la discrimination.
Dans la même logique institutionnelle, refuser de créer un CAPES CLIL/EMILE .... montre qu'il s'agit de pérenniser une sous catégorie d'enseignants à vie.
Citation :

l'objectif actuel pour nos élèves n'est pas la maitrise de la langue
Citation :

Nous évaluons aujourd'hui les élèves sur une réponse à une commande, à une tâche, et en 2nd lieu sur la façon d'y répondre avec la qualité de la langue qui passe en second plan.

Là encore .... je ne m'inscrirai pas dans cette minoration de la qualité de ce qui se fait dans les sections euros.
Car sont embringués dans cette "appréciation" les collègues de LV qui enseignent la LV en section euro.
La qualité de la langue est à rechercher en cours d'enseignement (on conçoit qu'il y ait une bienveillance au moment de l'examen ... mais n'est ce pas le cas dans toutes les matières ?). Cette qualité AMHA n'a pas à être considérée comme un Annapurna à jamais inaccessible par incapacité des élèves. Elle ne sera pas équivalente probablement à celle d'un natif .ou d'un résident , mais après 8 ans d'apprentissage dont 3 à 5 ans en section euro (parfois 8 en section bilingue) un élève peut s'exprimer avec une bonne fluidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nbg81
Langue bien pendue
Langue bien pendue
avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Languedoc Roussillon
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Maitrise ou pratique   Mar 28 Mai 2013 - 21:06

Salut
Je suis bien d'accord sur pas mal de points.

Je me forme, je bosse davantage, mais je n'ai droit à aucune reconnaissance ni rémunération.
Le texte de 2007 nous exclue d'une rémunération supplémentaire.

J'utilise la langue comme vecteur mais je n'ai aucune formation ni compétence de linguiste.
Je pense que l'objectif de voir la langue comme un outil et plus comme un but permet de dédramatiser pour les élèves et d'oser.
Il s'agit bien de pratiquer et pas de maitriser parfaitement. Même si c'est le chemin vers la maitrise ... ce n'est pas la maitrise parfaite qui est attendu en Terminal ...
Je serai bien embêtée de demander la perfection que je n'ai pas moi même ...
NBG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi CLIL et pas EMILE ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi CLIL et pas EMILE ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sections Européennes en France :: Informations générales :: Généralités sur les CLIL dans les sections euros-
Sauter vers: